Les Automobiles au Salon de Paris - Partie 2 1955-1961
Antique Autos

Les Automobiles au Salon de Paris – Partie 2 1955-1961

La guerre fut la césure du siècle dernier. On s’était habitué à dire « avant-guerre » et « après-guerre » ce qui scindait bien le siècle en deux parties. Pour le monde automobile, la partie d’après-guerre n’avait plus grand chose à voir avec celle d’avant-guerre qui était devenue totalement obsolète. La guerre, fort profitable à l’évolution technologique, lui fit faire un grand bond en avant ; ainsi l’automobile est-elle devenue un engin plus fiable, plus fluide, plus accessible, mais toujours aussi magique aux yeux des foules.

27,00 TTC

Avertissez moi quand le produit est disponible

Référence : antiques004
ISBN : 9791096322046

La guerre fut la césure du siècle dernier. On s’était habitué à dire « avant-guerre » et « après-guerre » ce qui scindait bien le siècle en deux parties. Pour le monde automobile, la partie d’après-guerre n’avait plus grand chose à voir avec celle d’avant-guerre qui était devenue totalement obsolète. La guerre, fort profitable à l’évolution technologique, lui fit faire un grand bond en avant ; ainsi l’automobile est-elle devenue un engin plus fiable, plus fluide, plus accessible, mais toujours aussi magique aux yeux des foules. Les Salons de l’automobile attiraient chaque année de plus en plus de visiteurs enthousiastes - les Français adoraient l’automobile - et de plus en plus d’acheteurs ; c’était souvent les mêmes. Pour montrer qu’une page d’Histoire était tournée, les groupes Allemands et Italiens eux-mêmes exposaient à Paris. La diversité des marques et des modèles semble bien floue aujourd’hui et seul un ouvrage précis sur les Salon de l’automobile au Grand Palais permet de visualiser l’évolution et la modernité des voitures de cette époque. J’ai choisi de m’arrêter quand le Salon déménagea Porte de Versailles. La lumière, lugubre, n’était plus la même, les carrosseries perdaient toute magie. Une page se tournait et pas pour le meilleur. Sans l’ambiance unique du Grand Palais, le Salon de l’automobile y a laissé son âme. L’immense cube de la porte de Versailles, par sa froide modernité bétonnée, était devenu une espèce de grand garage de bagnoles à vendre.

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Dimensions 230 × 160 mm
Langue

Français

Année de parution

2017

Auteur(s)

Fabien Sabates

Editeur

Antique Autos

Reliure

Souple

Categories
Pages 555
Parution January 2017